Affichage des articles dont le libellé est Trille. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Trille. Afficher tous les articles

14 mai 2009

Blanc et et blanche!

Voici un des milliers de Trille grandiflore, aussi appelé Trille blanc, qui tapisse encore le sol des érablières dans la région. Celle-ci a été photographié dans à Léry dans la Ceinture verte de Châteauguay-Léry. D'ailleurs je vous invite à lire une texte sur la ceinture verte dont je vous parle régulièrement. Et maintenant, une Oie des neiges, aussi appelé Oie blanche. Cette oie a passé près d'une semaine à la Plage le Grillon, au refuge faunique Marguerite-D'Youville. Elle était surement malade où âgée car habituellement elles sont en groupes et ont quittées la région à cette période. De plus, elles sont généralement assez farouches, alors qu'on pouvait s'approché de celle-ci à une douzaine de pieds. Elle n'a pas été revue, depuis lundi.

10 mai 2009

Fleurs printanières

Les érablières sont de toutes beautés ces temps-ci avec les magnifiques fleurs printanière qu'on y retrouve.

Trilles grandiflores couvrants le sol d'une érablière à Ville de Léry dans la Ceinture verte de Châteauguay-Léry.
Cardamine laciniée dans le Boisé Albert-Einstein à Châteauguay. Cette espèce est rare au Québec.

Érythrone d'Amérique dans le Boisé Albert-Einstein

27 avril 2008

Protégeons le boisé Albert-Einstein

Le boisé Albert-Einstein est un tout petit boisé situé entre un quartier résidentiel et le parc industriel de Châteauguay. Il s’agit d’un boisé très riche au niveau floristique, c’est une érablière à caryers et à tilleuls. Pourquoi je vous en parle? Une pétition vient d’être lancé sur internet pour demander au Maire de Châteauguay d’émettre un statut de site protégé pour ce boisé. Je vous invite donc à lire le texte de Nathalie Béland, l’initiatrice de cette pétition et du projet de protection de ce boisé. Ensuite vous pourrez signer la pétition. Le texte de Nathalie décrit l’historique et les problématiques de ce boisé.

Je suis personnellement et émotivement très attaché à ce boisé car j’y ai passé une partie de mon adolescence à découvrir la vie! Je retourne régulièrement dans ce boisé, et je suis très heureux qu’il y ait un mouvement populaire pour sa sauvegarde…tant de boisé ont disparu aux cours des dernières années à Châteauguay! L’an passé, Héritage Saint-Bernard, l’organisme pour lequel je travaille, a reçu une subvention considérable du Ministère des ressources naturelles et de la faune pour la mise en valeur du site (aménagement de sentiers, signalisation, panneaux d’interprétations…) mais le projet est tombé à l’eau car cette subvention était conditionnelle à une participation financière de la Ville de Châteauguay et la Ville c’est retiré du projet. J’espère que ce projet pourra voir le jour dans un avenir rapproché.


Ce matin, je suis allé y faire un tour, voici quelques photos :

Même si le boisé n'est pas officiellement aménagé et protéger, on y retrouves des sentiers.

Les Trilles grandiflore (Trille blanc, Trillium grandiflorum) domineront le boisé d'ici peu, mais on pouvait déjà voir quelques Trilles rouge (Trillium erectum) ce matin.
On retrouve même un étang dans ce boisé, j'y ai aperçu 2 Canard colvert et quelques grenouilles.
Les Érythrone d'Amérique (Erythronium americanum) dominent présentement ce boisé, on y retrouve des peuplements allant de quelques spécimens à plusieurs centaines. C'est de toute beauté!!
N'oubliez pas de signer la pétition!

13 avril 2008

Le printemps est à nos portes !

Je n'ai pas de photos récentes à vous présenter, mais comme ça sent le printemps, voici quelques photos printanières! Cette petite plante fera bientôt son apparition dans les érablières parmis les nombreuse fleurs printanières qui poussent très tôt. Je n'ai pas identifié avec certitude cette plante, que j'ai photographié au Boisé Albert-Einstein (voir pétition dans le menu de droite), mais je crois qu'elle fait partie de la famille des Maïanthème.
Ici, c'est des Trilles Grandiflores (trille blanc) le long du sentier principal du centre écologique Fernand-Seguin. Dans ce parc, on retrouve un multitude fleurs printanières, dont certaines relativement rares! Présentement, les sentiers sont encores enneigés, mais dès le début mai on devrait y observer de nombreuse fleurs. Notez qu'il s'agit bien de fleurs sauvages et non d'un aménagement paysager! Un autre que signe qui ne trompe pas, c'est l'arrivée des Carouges à épaulette. Ils sont la depuis déjà au moins 2 semaines, mais là il y en a partout! Je n'ai vue pour l'instant que des mâles, ils arrivent bien avant les femelles !
Related Posts with Thumbnails